Optimiser son installation

Synthèse des aides 2019 par catégorie d'équipements et de travaux*

*Selon les conditions de ressources des ménages.

Télécharger le document (PDF 0.4 MB)

Les bons gestes pour faire des économies !

Le chauffage et l'eau chaude représentent à eux seuls les trois quarts de votre facture d'énergie.

Faîtes entretenir régulièrement votre chaudière (ou tout autre appareil de chauffage) pour bénéficier des conditions optimales d'utilisation de votre installation.

L'entretien d'une chaudière est obligatoire une fois par an et doit être effectué par un professionnel. Cet entretien régulier permettra non seulement de réaliser des économies d'énergie mais aussi de faire un geste en faveur de l'environnement en diminuant les émissions de CO2. Il vous permettra également d'augmenter de 2 à 3 fois la durée de vie de votre équipement.

Vous souhaitez faire entretenir votre chaudière ? « Cliquez ici »  

Une installation à la mesure de son confort

Opter pour une chaudière à haut rendement permet d'améliorer de façon conséquente le confort du logement, tout en réduisant d'autant la facture énergétique et l'empreinte écologique. Faire le bon choix en termes d'énergie et d'équipement de chauffage permet de limiter l'impact environnemental de son habitat, d'améliorer son confort et de réaliser de vraies économies d'énergie. Avant de se lancer dans des travaux, il est important de réaliser un diagnostic thermique de son logement : bilan de la consommation ainsi que de la qualité de l'isolation et de la ventilation. Les chaudières au gaz naturel (Basse température ou à Condensation) offrent un très bon rendement, tout en étant respectueuses de l'environnement.

La puissance de chauffage d’une maison est directement proportionnelle à son isolation. Plus elle est isolée, moins la puissance de la chaudière devra être élevée.

En cas de remplacement d’une chaudière, il convient donc de revoir son dimensionnement surtout si des travaux d’amélioration thermique ont été réalisés. Avec l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments, ce ne sont plus les besoins en chauffage qui conditionnent le dimensionnement de la chaudière, mais les besoins en eau chaude sanitaire.

Si les appareils actuels disposent de brûleur à débit modulable permettant d’adapter la puissance en fonction des demandes (chauffage ou/et eau chaude sanitaire), il convient de penser son installation de façon à avoir la chaudière la moins puissante possible.

Afin de réduire la puissance, il est possible d’utiliser un ballon de stockage de l’eau chaude sanitaire. Ce ballon dit "tampon" ne doit pas être trop gros pour limiter au maximum les déperditions de chaleur (au niveau des parois).